Saxophoniste japonaise basée à Paris et Strasbourg, Yui Sakagoshi se produit avec de nombreux ensembles et dans de nombreux projets en solo. Elle s'intéresse particulièrement à la mise en œuvre d'éléments théâtraux et électroniques dans ses performances et ses œuvres.

Elle a obtenu sa licence de musique à l’Université d’Osaka de Musique sous la direction d'Asako Inoue. Puis elle s'est installée en France en 2012 et a intégré la classe de Jérôme Laran au Conservatoire de Musique et de Danse à Rayonnement Départemental d’Aulnay-sous-Bois. Elle obtient un Master d’Interprétation Musicale à la Haute École des arts du Rhin et à l'Université de Strasbourg en 2017, sous la direction de Philippe Geiss.

Bien que sa recherche personnelle et académique porte sur la musique théâtrale contemporaine, elle développe ses projets musicaux sur plusieurs niveaux: l'électronique, le geste musical, le geste du corps, la voix, le mouvement dans la musique, en collaboration avec des compositeurs, en interprétant des œuvres déjà écrites et chorégraphiées, et en créant elle-même des éléments chorégraphiques à intégrer à sa performance.

Musicienne internationale, Yui s’est produite à de nombreux festivals, congrès de saxophone et événements musicaux contemporains, tels que Portrait - Jean-Claude Risset (Strasbourg 2016), Festival Musica (Strasbourg 2015-2019), Académie Stockhausen (Kürten 2017, 2019), Congrès mondial du saxophone (Strasbourg 2015, Zagreb 2018), Hommage à Jean-Claude Risset organisé par le Centre de documentation de la musique contemporaine (Paris 2018), Impuls Festival and Academy (Graz 2019), NEWMUSIC WEEK avec mdi ensemble (Roma 2019), International Symposium on Computer Music Multidisciplinary Research — CMMR (Marseille 2019), 13ème Memorial Concert de Stockhausen (Kürten, 2019).

Elle s’est produite avec l’Orchestre philharmonique de Strasbourg dans l’opéra 4.48 Psychosis de Philip Venables sous la direction de Richard Baker à l’Opéra national du Rhin, dans l’AxisModula dans le spectacle S’assombrit de Sergio Núñes Meneses, avec Jean-François Zygel et l’Ensemble de Saxophones de Strasbourg dans le spectacle 20 000 lieues sous les mers à la Philharmonie du Luxembourg.

En mars 2019, elle a été invitée à New York et s'est produite à Sylvana, au Merkin Concert Hall et à MISE-EN PLACE Bushwick. Le duo a fait les créations des œuvres des compositeurs suivants : Zhihua Hu, Jean-Patrick Besingrand, Piyawat Louilarpprasert, Chatori Shimizu, Kai Kobayashi et Longfei Li.
En août 2019, Yui a reçu un prix d'interprétation de la Fondation Karlheinz Stockhausen.


Le quintette dont elle fait partie l’Ensemble Intercolor (cymbalum - violon - accordéon - saxophone - clarinette), a été invité pour le Thy Chamber Music Festival au Danemark en 2019. L’ensemble a été sélectionné en tant que lauréat de l’appel à projet realise par Musiques Éclatées, avec deux concerts en 2020 sur Strasbourg.


Son engagement envers les nouveaux arts sonore l'a amenée à réaliser de nouvelles créations avec de nombreux compositeurs du monde entier : Chatori Shimizu, Jean-Patrick Besingrand, Iván Solano, Sergio Núñez Meneses, Antonio Tules, Sergio Rodrigo, Damian Gorandi, Osamu Kadowaki, Richard Harmann, Friso Van Wijck et Mogens Christensen.


À partir de novembre 2019, elle est engagée par la compagnie de cirque contemporain Max&Maurice dans le spectacle De A à Zèbre.